Thérapie de couple

Psychothérapie communautaire

FONCTIONNEMENT 

-Durée moyenne de 12-16 semaines, jusqu’à un maximum d'une vingtaine de séances

-2 -3 premières séances consacrées à l’évaluation

-Tarifs à prix modique, modulés selon le revenu de la personne

 

-Une preuve de revenu, par exemple le dernier relevé d’impôt, sera demandée afin d’établir le tarif exact.

-Séances de 50 minutes et 10 minutes consacrées à la tenue de dossiers

-Approche globale, biopsychosociale, qui tient  compte des déterminants et inégalités de santé 

 

-Modèle intégratif avec majeures cognitive-comportementale de 3e vague et systémique 

-Service offert sur place au Verger (sauf sous certaines conditions)

-Service offert de 9h et 17h du lundi au vendredi (sauf sous certaines conditions)  

Conscient des difficultés d’accès de la population à des services de psychothérapie –  particulièrement pour les personnes à revenus modestes ou en situation de précarité socioéconomique - le Verger a décidé de mettre sur pied un service de psychothérapie communautaire.

Par le biais de ce nouveau service, le Verger espère contribuer à lever une partie des obstacles systémiques à l’accès à la psychothérapie dans la région de Québec, notamment les obstacles financiers, administratifs et organisationnels.

Opérationnel à partir de l’hiver 2023, ce service offrira des séances de psychothérapie à prix modique et sera donné par un travailleur social, stagiaire en psychothérapie.

Intéressé.e par le service ?

Le service est actuellement en préparation et ne sera pas offert avant janvier 2023. 

De plus, l'accès au service sera déterminé au préalable par une analyse préliminaire des besoins effectuée par la coordonnatrice des services internes au moment d’un rendez-vous d’accueil.

Vous pouvez toutefois nous signifier votre intérêt pour le service en nous téléphonant  au 418-657-2227 et en nous laissant vos coordonnées ou en remplissant notre fiche de demande de service en ligne. Celle-ci est disponible au  lien suivant .  Spécifiez-le  alors dans le formulaire en mentionnant votre intérêt spécifiquement pour le service de psychothérapie dans la boite de texte. 

PROBLÉMATIQUES CIBLÉES PAR LE SERVICE 

Voici quelques-unes des problématiques couvertes par le service :

  • Dépression

  • Anxiété

  • Épuisement professionnel

  • Adaptation à des situations nouvelles

  • Problèmes relationnels

  • Événements difficiles de vie 

  • Deuils

  • Dépendances

  • Douleur chronique ou autres conditions de santé physique

Notez bien

 

Afin de garantir l'accessibilité du programme, un arrimage optimal avec les autres services et le bien-être de la clientèle, différents critères d'inclusion déterminent l'accès au service.

Ceux-ci seront validés au moment de la rencontre d'accueil. À la suite de cette première analyse, il est possible que vous soyez réorienté.e vers d'autres services ou placé.e en attente. 

REMARQUES 

Pommes dans une caisse

Organisation des soins par étapes

Selon l’Ordre des psychologues du Québec (OPQ), la psychothérapie se distingue des autres interventions en santé mentale comme le soutien, l'éducation psychologique et la réadaptation psychosociale.

 

Elle se différencie notamment par :                                                                                                                                                          1) sa nature (il s’agit d’un traitement psychologique s'appuyant sur des modèles théoriques et scientifiques reconnus);       2) son objet ( à savoir un trouble mental, la détresse psychologique ou une perturbation de l’état mental);                           3) sa finalité    (c’est-à-dire entraîner des changements thérapeutiques durables dans la régulation de l’état mental de la personne). Pour en apprendre plus, voir ce lien 

Au Verger, la psychothérapie s'inscrit en complémentarité avec les services réguliers déjà offerts par l'organisme selon un modèle de "soins par étapes". Nous reconnaissons que le soutien/accompagnement et l'éducation psychologique s'avèrent efficaces pour répondre à un grand nombre de besoins de santé mentale. Cependant, nous constatons également que le psychothérapie peut être nécessaire dans certaines situations afin d'effectuer un travail en profondeur sur un aspect particulier du fonctionnement psychologique.  Dans cette optique, l'accès à notre service de psychothérapie est priorisé pour les personnes ayant déjà débuté une démarche de rétablissement dans le cadre d'un accompagnement au Verger,  mais nécessitant une aide plus spécialisée ou de plus forte intensité. Pour en apprendre plus sur les soins par étapes, rendez-vous au lien suivant 

Encadrement clinique 

Il est à noter que le professionnel responsable du service sera encadré par un superviseur clinique externe, lui-même psychothérapeute, dans l’exercice de sa pratique.

Approches et modèles d'intervention 

L'approche clinique privilégiée se veut globale et intégrative. Elle puise ainsi dans différents modèles psychothérapeutiques afin d'apporter une réponse plus complète aux besoins multiples de la personne. Parmi les principales approches utlisées, on compte la thérapie cognitive-comportementale de 3e vague et la thérapie systémique. 

De façon générale, l'approche cognitive-comportementale s’intéresse aux pensées, émotions et comportements. La 3e vague de thérapie cognitive-comportementale se distingue des précédentes générations de TCC par plusieurs caractéristiques : 1) une meilleure prise en compte des émotions et des réactions corporelles; 2) la compréhension des comportements en relation avec leurs  conséquences et fonctions dans les différents contextes de vie de la personne ; 3) l’accent placé sur les expériences de vie concrètes ; 4) le changement de la relation qu'entretient la personne avec ses symptômes davantage que la transformation des symptômes eux-mêmes; 5) une approche transdiagnostique, qui s’intéresse aux processus communs à l’œuvre dans le maintien de différents enjeux de santé mentale; 6) la mobilisation  des valeurs et aspirations de la personne comme l'un des fondements de la thérapie; 7) une inclusion des questions plus fondamentales de l’existence humaine comme le sens de la vie et la spiritualité (Dionne et Veillette, 2021).

L’approche systémique porte quant à elle sur les interations entre la personne et son entourage. Elle vise ainsi des changements dans les différents systèmes ou sous-systèmes qui composent l'environnement de vie de la personne,  que ce soit la famille, le travail, les loisirs et la vie sociale. Des éléments souvent ciblés dans la thérapie sont par exemple la communication, la gestion des conflits,  les frontières personnelles et relationnelles, la réciprocité des relations interpersonnelles et du soutien social ou encore, les règles au sein du couple et de la famille. 

 Pour en apprendre plus sur les principales approches en psychothérapie, cliquez ici 



L'économie sociale est pratiquée par des coopératives, des mutuelles et par des OBNL, dont des organismes d'action communautaire autonome. Elle repose sur la propriété collective des moyens de production et une gestion démocratique. Elle implique la vente de biens ou de services et vise la viabilité économique des ressources produites. Cependant, le profit n’est pas sa finalité première : elle vise d’abord à répondre aux besoins des personnes, des groupes et des communautés. L'économique sociale sert souvent à rendre disponibles des services ou des ressources - qui comme la psychothérapie - sont peu accessibles autrement, c'est-à-dire en recourant seulement au privé et au public. 

Dans le cadre du présent service, cela signifie que que le Verger cherche à offrir des séances de psychothérapie à coûts nuls, c'est-à-dire sans générer de marge de profits ni de déficit. Si des profifs sont toutefois générés, ils seront réinvestis dans un rehaussement du volume de services de psychothérapie ou dans d'autres volets d'activités nécessitant du financement.

Pour en apprendre plus sur la pratique de l'économie sociale au Québec, rendez vous sur le site du Chantier de l'économie sociale au               lien suivant


 

Considérant que le Verger ne bénéficie pas à ce jour de subventions spécifiques pour son volet de psychothérapie communautaire et que l'organisme tient à allouer le financement actuel au maintien des services de base déjà existants, il a été décidé de recourrir au modèle de l'économie sociale afin de financer ce nouveau service. 

Économie sociale