Programme PROPULSION

Le programme Propulsion a été créé au cours de la dernière année comme une extension des services offerts par le Verger. Il se veut être une étape de transition entre le milieu communautaire et le retour à la communauté. En effet, arrivés en fin de parcours, les participants peuvent bénéficier d’un programme passerelle leur permettant d’effectuer un retour progressif et personnalisé à la communauté.

 

Ce programme s’adresse donc aux personnes vivant avec une problématique de santé mentale, ayant terminé un processus de rétablissement au Verger (suivi individuel à l’interne ainsi que la participation aux ateliers structurés) et qui désirent s’impliquer volontairement dans un processus de consolidation de ses acquis et de réintégration sociale. Le but du programme Propulsion est de consolider le processus de rétablissement et de favoriser la participation sociale dans la communauté.

 

À la fin du programme, les participants auront réalisé une série d’ateliers touchant diverses thématiques ainsi que plusieurs visites d’organismes, de ressources et de clubs de loisir leur permettant de bâtir une sélection d’activités qu’ils souhaiteraient joindre. Ce faisant, les finissants du programme Propulsion seront à même de concrétiser leur objectif personnel d’implication sociale.

Notez que les personnes qui font une nouvelle demande n'ont pas accès directement à ce service, le processus étant de suivre les ateliers structurés préalablement et d'avoir terminé un parcours au Verger.

Il vise essentiellement à répondre aux objectifs suivants :

  • consolider l'estime de soi et le pouvoir d'agir;

  • généraliser les habiletés nécessaires à la participation sociale;

  • favoriser l'utilisation des ressources à la communauté.

PHASES DU PROGRAMME PROPULSION

Phase 1

Phase 2

Phase 3

Les rencontres individuelles visent à identifier les objectifs personnels des participants et à faire le point sur l’avancement de leurs objectifs.

 

Les thèmes des ateliers thématiques de groupe sont définis autour des besoins des participants et touchent à des sujets généraux liés à la participation à la communauté (communications, technologies, déplacements, ressources financières, etc.).

 

Les participants ont à jouer un rôle actif durant les séances et doivent tenir un journal de bord dans lequel ils compilent leurs observations.

Environ 2 visites par mois d’une demi-journée pour visiter et si possible, pour expérimenter une activité.

 

Les visites d’organismes sont intercalées avec les interventions de groupe. Le choix des ressources et des organismes sont déterminés en fonction des intérêts des participants.

Les participants identifient un projet collectif sur lequel ils souhaitent travailler (fonder un nouveau comité, démarrer une nouvelle activité libre, effectuer une activité de sensibilisation, démarrer un projet à l’extérieur du Verger comme un club de marche ou une cuisine collective, etc.) ou un projet individuel (effectuer du bénévolat dans un comité ou dans un autre organisme, faire un témoignage, etc.)  

 

Les participants sont invités à collaborer dans la mise en œuvre de leur projet.