top of page
Thérapie de couple

Psychothérapie communautaire

FONCTIONNEMENT 

-Durée de la trajectoire de service en fonction de la situation clinique

-2 -3 premières séances généralement consacrées à l’évaluation et l'élaboration du plan thérapeutique            

-Tarifs à prix modique, modulés selon le revenu annuel de la personne (à partir de 20$ par séance)

 

-Une preuve de revenu, par exemple le dernier relevé d’impôts, sera demandée afin d’établir le tarif exact.

-Modèle thérapeutique intégratif-holistique, avec majeure cognitive-comportementale de 3e vague 

-Service offert sur place au Verger                                         (sous certaines conditions, un suivi par visio-conférence ou par téléphone peut être considéré)

-Service offert le lundi de 13h à 19h et du mardi au jeudi de 9h à 17h

Conscient des difficultés d’accès de la population à des services de psychothérapie –  particulièrement pour les personnes à revenus modestes  - le Verger a décidé de mettre sur pied une clinique de psychothérapie communautaire.

Par le biais de ce nouveau service, le Verger espère contribuer à lever une partie des obstacles systémiques à l’accès à la psychothérapie dans la région de Québec, notamment les obstacles financiers et administratifs.

Ce service offre des séances de psychothérapie à prix modique et est donné par un.e psychothérapeute détenteur d'un permis de l'OPQ ou par un.e stagiaire en psychothérapie (encadré dans sa pratique par un.e psychothérapeute à l'externe).

Coût du service:

 

Modulé selon le

revenu, à partir

de 30$ /séance

Pourquoi la psychothérapie ?

 

Distinction avec les autres d'interventions en santé mentale

Selon l’Ordre des psychologues du Québec (OPQ), la psychothérapie se distingue des autres interventions en santé mentale comme le soutien, l'éducation psychologique et la réadaptation psychosociale.Elle se différencie notamment par : 1) sa nature (il s’agit d’un traitement psychologique s'appuyant sur des modèles théoriques et scientifiques reconnus);                           2) son objet ( à savoir un trouble mental, la détresse psychologique ou une perturbation de l’état mental);   3) sa finalité    (c’est-à-dire entraîner des changements thérapeutiques durables dans la régulation de l’état mental de la personne).

Bien qu'elle puisse inclure dans le processus d'autres formes d'intervention plus concrètes, la psychothérapie constitue le seul type d'intervention où les croyances de base ou profondes qui régulent le fonctionnement psychologique de la personne sont travaillées de front. Pour en apprendre plus, voir ce lien 

Complémentarité avec d'autres services  

Au Verger, la psychothérapie s'inscrit en complémentarité avec les autres services offerts  selon un modèle de "soins par étapes". Nous reconnaissons que le soutien/accompagnement et l'éducation psychologique s'avèrent efficaces  dans un grand nombre de situations. Dans plusieurs situations, ces approches plus concrètes réussisent à combler le besoin de la personne. Elles peuvent par ailleurs aider la personne à stabiliser sa situation afin d'être disposée à bénéficier pleinement d'un suivi psychothérapeutique. Selon nous, ces interventions font ainsi partie d'un panier de services essentiels en santé mentale.

 

Parallèlement, nous constatons que le psychothérapie peut être nécessaire dans certaines situations afin d'effectuer un travail en profondeur sur un aspect particulier du fonctionnement psychologique.  On pense par exemple à la présence de traumas complexes dans l'histoire de vie, à des traits de personnalité plus rigides qui sont générateurs de souffrance ou encore, à de l'anxiété ou à de la dépression sévère. Dans cette optique, l'accès à notre service de psychothérapie est priorisé pour les personnes ayant déjà débuté une démarche de rétablissement dans le cadre d'un accompagnement psychosocial,  mais nécessitant une aide supplémentaire. Pour en apprendre plus sur les soins par étapes, rendez-vous au lien suivant 

BROCHURE.png

En quoi consiste la psychothérapie

La psychothérapie est un traitement psychologique. Selon l’Ordre des psychologues du Québec, elle vise à provoquer des changements d’attitude, de comportement ou de manière de penser ou de réagir chez une personne afin de lui permettre de mieux se sentir, de trouver des réponses à ses questions, de résoudre des problèmes, de faire des choix et de mieux se comprendre. 

L'intervention en psychothérapie porte sur les processus qui régulent le fonctionnement psychologique. Le travail en psychothérapie permet notamment d’explorer les croyances fondamentales ou schémas de base de la personne et de développer une plus grande flexibilité vis-à-vis eux; de favoriser une meilleure intégration émotion-cognition ou corps-esprit; de renforcer ses capacités d’introspection ou de mentalisation (Brillon, 2018).

 

À consulter : brochure 
de l'Ordre des psychologues sur la psychothérapie

Sketch Arrow_edited.png

Mandats IVAC

Voici quelques-unes des problématiques couvertes

par notre service :

  • Traumatismes

  • Abus, négligence, agressions (victime)

  • Deuils difficiles

  • Dépression

  • Anxiété

  • Traits de personnalité sources de souffrance

  • Difficultés relationnelles

  • Épuisement professionnel

  • Dépendances/consommation de substances

  • Douleur chronique et enjeux de santé physique

Plante en pot blanc

PROBLÉMATIQUES COUVERTES

Les professionnels offrant le service de psychothérapie communautaire sont reconnus comme fournisseurs de services par l'IVAC.

Faute des expertises et ressources nécessaires, nous ne traitons pas les problèmes suivants pour le moment :

  • Troubles alimentaires (ex.: anorexie)

  • Troubles sexuels, déviance et délinquance sexuelle

  • Problèmes de santé mentale chez les 14 ans et moins

PROBLÉMATIQUES NON COUVERTES PAR LE SERVICE 

APPROCHES ET MODÈLES

THÉRAPEUTIQUES

 

Étagères de bibliothèque

L'approche clinique privilégiée se veut intégrative-hollistique (Ionescu, 2019). Elle puise ainsi dans différents modèles psychothérapeutiques afin d'apporter une réponse plus complète et mieux adaptée aux besoins multiples de la personne. Au Verger, deux principaux modèles psychothérapeutiques servent de colonne vertébrale auxquels viennet se greffer les autres référents théoriques pertinents en fonction de la situation : le modèle cognitif-comportemental (particulièrement la troisième vague aussi appelée thérapie contextuelle) et le modèle existentiel-humaniste. À ces deux modèles s'ajoutent fréquemment des approches psychocorporelles pertinentes selon la situation et les préférences de la personne. 

Modèle cognitif-comportemental de 3e vague (thérapie contextuelle)

De façon générale, le modèle cognitif-comportemental s’intéresse aux relations entre les pensées, émotions, comportements et les situations dans lesquelles ils se déclenchent respectivement.

 

La 3e vague de thérapie cognitive-comportementale - aussi parfois appelée thérapie contextuelle - se distingue des précédentes générations de TCC par plusieurs caractéristiques, dont : 1) une meilleure prise en compte des émotions et des réactions physiques ou sensations corporelles; 2) la compréhension des comportements en relation avec leurs  conséquences et les fonctions qu'ils exercent dans les différents contextes de vie de la personne ; 3) l’accent placé sur les expériences de vie concrètes plutôt qu'une prédominance accordée aux pensées ; 4) un changement dans la relation qu'entretient la personne avec ses symptômes davantage que la transformation des symptômes eux-mêmes; 5) une approche transdiagnostique, qui s’intéresse aux processus communs à l’œuvre dans le maintien de différents enjeux de santé mentale; 6) la mobilisation  des valeurs et aspirations de la personne comme l'un des fondements de la thérapie; 7) une inclusion des questions plus fondamentales de l’existence humaine comme le sens de la vie et la spiritualité (Dionne et Veillette, 2021).

Modèle existentiel-humaniste 

Pour les praticien.ne.s du modèle existentiel-humaniste, les individus possèdent en eux toutes les ressources nécessaires pour  résoudre leurs difficultés et s'épanouir. Les psychothérapeutes humanistes cherchent à amener la personne à devenir  davantage  consciente de ses difficultés, à mieux les comprendre et à prendre elle-même ses décisions dans le but d’agir en fonction de son soi authentique (OPQ, 2023).

 Pour en apprendre plus sur les principales approches en psychothérapie, cliquez ici 

Approches psychocorporelles

Les approches psychocorporelles utilisent le corps comme médium ou levier thérapeutique afin de soutenir l'amélioration du fonctionnement psychologique, cela  en tirant profit des liens étroits  qui existent entre le corps et l'esprit (Olano, 2022).  Les approches psychocorporelles constituent une porte intéressante à emprunter  lorsque les outils proposés par les thérapies traditionnelles se heurtent à des obstacles ou à des blocages. Parmi les approches psychocorporelles utilisées au Verger, on compte la pleine conscience (ou présence attentive), la relaxation musculaire progressive de Jacobson, l'Eye Movement Technique (EMT) et l'Emotion Freedom Technique (EFT).

 

Encadrement et soutien clinique

Nos stagiaires en psychothérapie bénéficient d'une supervision clinique régulière (à chaque semaine)  et de grande qualité. Celle-ci est offerte à l'externe par des psychologues ou des psychothérapeutes d'expérience, reconnus par l'OPQ. Nos superviseur.e.s sont sélectionnés soigneusement par l'organisme sur la base de leur expérience clinique, de leur professionnalisme et de leurs domaines d'expertise. Chaque superviseur.e se voit confier un double mandat par le Verger de veiller à une pratique sécuritaire et efficace, tout en en assurant les apprentissages et le développement professionnel des stagiaires.

Afin de participer à leur formation continue, nos psychothérapeutes bénéficient aussi de soutien clinique à l'externe 1 fois par mois de la part de psychothérapeutes ou psychologues chevronés.

Nos superviseur.e.s cliniques à l'externe :

M. Éric Savoie, T.S. psychothérapeute, M.Sc.

Mme Josey Dufour, psychologue, M.A.

La vision communautaire de la psychothérapie

Principe 1. Un engagement social du psychothérapeute (honoraires modiques, implication dans la gestion de l'organisme, participation à la vie associative)

Principe 2. Une tarification selon le revenu ou à prix modique, afin de garantir l'accessibilité économique des services

Principe 3. Le respect pour le rythme du client, sans limites de nombre de rencontres

Principe 4. Un  service de proximité, un contact personnalisé, un accueil inconditionnel et un espace chaleureux

Principe 5.  La valorisation d'une diversité de modèles théoriques pour une diversité de besoins

Principe 6. Une gouvernance et une organisation des services "par et pour" les communautés

Principe 7. Un engagement social et politique envers les populations touchées par les inégalités sociales et économiques

 

Principe 8.  Un soutien au rétablissement clinique, mais aussi au rétablissement social et à la participation citoyenne

Principe 9.  La travail en réseau étroit avec d'autres services (ex.: groupes de soutien, SIV, soins de santé physique)

 

Source : Lavoie, 2020

Selon le Regroupement québécois des organismes communautaires de psychothérapie (RQOCP), la psychothérapie offerte en milieu communautaire se distingue par différents principes. Il s'agit de postulats que nous défendons au Verger, fidèles au slogan de l'action communautaire en santé mentale "ailleurs et autrement".

bottom of page